Nouvelles recettes

Trucs et astuces pour préparer des cocktails chauds

Trucs et astuces pour préparer des cocktails chauds

Si vous êtes n'importe où dans le nord-est en ce moment, vous savez - c'est un grand bol de soupe et une tasse chaude de quelque chose à boire en quelque sorte par jour. Mais si vous avez dû faire face au stress et aux répercussions que plusieurs pieds de neige incontrôlable entraînent, il y a de fortes chances que vous recherchiez quelque chose avec un peu plus de punch que votre boisson chaude habituelle. .

À cette fin, nous avons rassemblé quelques conseils utiles à garder à l'esprit lors de la création de ce parfait cocktail d'hiver.

Mijoter pour la saveur

Faire mijoter des liqueurs comme le brandy, le rhum et le whisky intensifie leurs saveurs et leurs arômes - veillez simplement à ne pas les laisser bouillir.

Faites comme un cappuccino et faites cuire à la vapeur!

Pour créer son Thé Chai Applejack cocktail, copropriétaire et mixologue de l'Hôtel Griffou, Johnny Swet, s'approche de la boisson comme s'il s'agissait d'un cappuccino, en choisissant de la cuire à la vapeur. Cette technique permet d'amener le cocktail à la bonne température sans avoir à le diluer.

Le procédé peut également être utilisé pour chauffer le verre avant d'ajouter la boisson, comme cela se fait pour La fille du fermier à cinq feuilles cocktail.

Le thé noir est le meilleur

Un conseil utile pour grog chaud buveurs : si vous allez être ajouter votre thé avec un esprit, mieux vaut opter pour une variété noire puissante comme le Ceylan ou le Darjeeling. Les thés plus légers peuvent être trop facilement submergés par la liqueur et d'autres ingrédients.

Faites-en un pot fraîchement infusé

Pour les fans du toujours populaire Café irlandais, n'oubliez pas que le café fraîchement moulu donnera une meilleure saveur. Gardez également à l'esprit que des torréfactions fortes et audacieuses donneront à la boisson plus de profondeur et résisteront mieux à l'alcool.

Les meilleurs compagnons de café fougueux

À la recherche des meilleurs spiritueux à ajouter pour faire votre café réservé aux adultes? Pensez aux saveurs de noisette (comme le Frangelico ou l'Amaretto), les textures crémeuses (comme la Bailey's Irish Cream) ou quelque chose pour apporter une touche de douceur (comme le Butterscotch Schnaps). Bien sûr, vous ne pouvez pas vous tromper avec un simple whisky.

Épices pour vin chaud : entières ou moulues ?

Cannelle, muscade, cardamome, clous de girofle, grains de poivre, gousse de vanille - vous avez rassemblé toutes les épices dont vous avez besoin pour vous préparer une tasse chaude de Vin chaud, mais une question demeure. À broyer les épices, ou pas? Ne vous inquiétez pas, il n'y a pas de mauvaise réponse ici. Si vous utilisez des épices moulues, faites chauffer le vin puis ajoutez-les pour qu'elles se dissolvent. Si vous préférez les épices entières, une meilleure technique est de les faire bouillir quelques minutes dans un peu d'eau avec du sucre, puis d'ajouter le vin.

Le bon vin pour le chaud

Choisir le bon vin à boire avec le dîner peut être difficile en soi, nous pouvons donc comprendre le stress de choisir le meilleur à utiliser dans un cocktail chaud comme le vin chaud. Voici la réponse courte et simple : choisissez un rouge audacieux et corsé. Et si vous optez pour un vin fortifié, comme le porto, n'oubliez pas de réduire la quantité de sucre que vous utilisez dans la recette.

Choisir la verrerie appropriée

S'il vous arrive d'avoir un verre à Irish Coffee dans votre collection, super, utilisez-le. Sinon, n'importe quel verre trempé ou tasse avec une poignée fera l'affaire. Et ne pensez pas que vous ne pouvez pas utiliser un verre à vin - nous ne disons pas d'utiliser votre meilleur cristal, bien sûr, mais la tige remplit une fonction similaire à la poignée d'une tasse.


Trucs et astuces pour cuisiner avec des lentilles

La lentille est originaire d'Asie du Sud-Ouest et est probablement la plus ancienne légumineuse cultivée. Aujourd'hui, la plupart des lentilles proviennent d'Inde, du Canada et de Turquie. La lentille est une humble petite légumineuse qui regorge à la fois de saveur et de nutriments, en plus d'être économique. Sur le plan nutritionnel, les lentilles sont riches en fibres et en protéines. Avec 12 grammes de protéines dans 1/2 tasse, les lentilles sont un excellent substitut de viande lorsqu'elles sont combinées avec un aliment à grains entiers. Les lentilles sont également riches en acide folique (folate), en potassium et en fer. En ce qui concerne la polyvalence, les lentilles peuvent être utilisées dans les plats, des omelettes et des salades aux soupes et aux plats de riz.


Trucs et astuces pour préparer des smoothies, aucune recette requise

Ceci est un guide pour vous aider à préparer les smoothies les plus délicieux possibles dans votre mélangeur, même sans utiliser de recettes. Nous parlerons des ingrédients préférés, de la texture très importante du smoothie, des compléments pour les protéines et la douceur, et des conseils pour tirer le meilleur parti de votre équipement. Nous discuterons des smoothies réguliers à base de fruits et d'autres smoothies sucrés ainsi que des smoothies salés, et nous répondrons à de nombreuses questions sur la façon de faire en sorte que ces smoothies verts omniprésents et parfois dangereux fonctionnent pour vous.

Conseils de saveur : Fruits et autres smoothies sucrés

Commençons par quelques bonnes nouvelles. Si vous pouvez penser à un dessert cuit au four, à une saveur de crème glacée, à un milkshake, à un jus ou à une saveur de limonade, à une boisson au café ou au thé, ou à tout petit rien sucré que vous aimez, vous pouvez en faire un smoothie. Et vous pouvez en faire un smoothie raisonnablement ou même très bon pour vous avec quelques substitutions réfléchies. Au lieu de crèmes, pensez au yaourt ou aux noix de cajou mélangées à de l'eau. Au lieu de sucre ou de caramel, pensez aux dattes (et consultez la section sur l'édulcoration ci-dessous). Au lieu du chocolat en barre sucré, essayez la poudre de cacao cru.

Vous pouvez ajouter de l'intérêt avec des épices comme la cannelle, la muscade, les clous de girofle, le gingembre et le piment de la Jamaïque, comme vous le feriez dans une recette cuite au four. mais en quantité bien moindre.

Ingrédients de grands smoothies sucrés

  • Liquides: Eau, laits laitiers ou non*, café, thés et tisanes infusés, kéfir, eau de coco, lait de coco écrémé (pour qu'il ne coagule pas à froid), jus de fruits frais que vous venez de préparer, limonade
  • Des fruits: Baies, cerises, bananes, melons, mangues, pêches, nectarines, abricots, potiron cuit et autres courges d'hiver
  • Herbes et épices: Vanille, cannelle, muscade, piment de la Jamaïque, clous de girofle, cardamome, anis, menthe, basilic, coriandre

* Si vous avez un mélangeur à grande vitesse, un excellent substitut au lait de noix est 1/4 tasse de noix crues et 1 à 2 tasses d'eau. Si vous avez un mélangeur ordinaire, une cuillère à soupe de beurre de noix par tasse d'eau fonctionne également.

Saveur: Smoothies Verts

Aimez-les ou laissez-les, les smoothies verts sont définitivement un chose à l'heure actuelle. Et c'est une chose qui peut avoir un goût assez grotesque ou vraiment délicieux, selon ce que vous en savez. J'aborderai la question critique de la texture un peu plus tard pour l'instant, abordons le goût.

Il existe deux approches pour les smoothies verts. L'une consiste à cacher des légumes verts dans un smoothie par ailleurs sucré. Les épinards fonctionnent très bien ici, car le goût est facilement remplacé par d'autres saveurs. L'autre approche est d'embrasser la verdure et d'équilibrer les saveurs comme vous le feriez avec un jus. Choisissez une approche sucrée ou salée (pour le salé, sautez les fruits et ajoutez une pincée de sel ou même un trait de sauce soja, si vous aimez ça). Pensez ensuite aux ingrédients qui feraient une bonne salade ou une bonne soupe, et ils auront probablement bon goût ensemble. Les smoothies verts salés sont un excellent endroit pour expérimenter avec des herbes à feuilles.

Comme nous l'avons mentionné la semaine dernière dans notre collection de trucs et astuces pour faire du jus, la couleur de nos aliments et boissons affecte leur goût. Des combinaisons d'ingrédients intelligentes, celles qui ne produisent pas de boissons grises ou brunes, contribuent grandement à faire de bons smoothies. Une fois, j'ai fait un smoothie "vert" qui s'est avéré essentiellement noir. Un conseil basé sur cette expérience : Non.

Ingrédients du grand smoothie vert

  • Liquides: Eau, thé vert, eau de coco, jus de fruits frais que vous venez de préparer
  • Des fruits: Pommes, poires, ananas, melons clairs, pêches, nectarines, raisins
  • Légumes verts: Concombre, chou frisé, épinards, laitue, blettes, roquette, feuilles de moutarde, feuilles de betterave, pissenlit, oseille
  • Herbes: Basilic, coriandre, menthe, cerfeuil, gingembre, aneth, ciboulette, ail, marjolaine, persil, thym, estragon

Comment améliorer la texture de votre smoothie

Un bon smoothie aux fruits a une fraîcheur crémeuse satisfaisante, mais n'est pas sensiblement glacé. Il devrait pouvoir conserver sa texture et son émulsification en se réchauffant un peu pour que vous n'ayez pas à l'inhaler dans les huit premières secondes. Et si vous le permettez, cela devrait pouvoir vous faire croire que vous buvez un dessert succulent. Un bon smoothie vert doit être absolument, parfaitement lisse, avec un peu de poids provenant d'ingrédients plus gras. Voici mes meilleurs conseils pour atteindre ce niveau de bonheur de smoothie.

Geler!

Mélanger des glaçons avec vos ingrédients est acceptable à la rigueur, mais peut rendre difficile l'obtention d'une bonne consistance, donc si vous pouvez congeler certains de vos ingrédients de smoothie à l'avance, vous devriez le faire. J'estimerais que la meilleure consistance pour un smoothie aux fruits provient généralement de l'utilisation des deux tiers d'ingrédients surgelés dans la mesure du possible. Le kilométrage du mélangeur individuel variera, alors jouez pour voir ce qui fonctionne le mieux.

Pour la plupart, les fruits sont une évidence de congélation. Les bananes, les baies et les cerises entières ou tranchées, les fruits à noyau tranchés, les fruits tropicaux, les raisins et de nombreux autres fruits se congèlent à merveille et se mélangent toujours bien dans un mélangeur ordinaire tant que vous les avez coupés petits et ajouté suffisamment de liquide. Les mélangeurs à grande vitesse peuvent traiter de gros morceaux de fruits surgelés sans trop de problèmes tant qu'il y a du liquide pour les faire démarrer.

Selon la force de votre mélangeur, il peut également être intéressant de congeler une partie des ingrédients liquides. Les laits de noix, les yaourts, le café (avec ou sans lait ajouté) et même les jus peuvent être congelés dans des bacs à glaçons et ajoutés directement au mélangeur. Certains d'entre eux peuvent devenir un peu glacés, mais s'il y a le choix entre ajouter des cubes de jus congelés et des glaçons à base d'eau ordinaires à une recette, il vaut la peine de congeler le jus pour ne pas diluer la saveur.

Ingrédients à ajouter pour une meilleure texture

Beurres de Noix: Rien ne prend un smoothie sucré de l'onctuosité zéro au héros aussi facilement qu'une cuillère à soupe ou deux de beurre d'arachide, d'amande ou de tout autre beurre de noix ou de graines de votre choix.

Avocat: est un deuxième concurrent pour le fournisseur le plus magique d'onctuosité aux smoothies, et c'est de loin le meilleur choix pour les smoothies verts. Vous pouvez même ajouter un demi-avocat à la dernière minute pour corriger la texture d'un smoothie qui ne fonctionne tout simplement pas comme vous l'espériez. Il adoucit aussi les saveurs. N'ayez pas peur d'essayer aussi l'astuce de l'avocat avec des smoothies aux fruits.

Gruau Cuit: Dans les smoothies sucrés et salés, quelques cuillères à soupe de flocons d'avoine cuits font des merveilles pour ajouter une texture crémeuse. J'ai découvert cela presque par accident, et c'est l'une des meilleures astuces que je connaisse.

Yaourt grec: Dans à peu près tous les types de smoothies, un peu de yogourt grec remplit magnifiquement la texture.

Huile de noix de coco: Dans les smoothies verts où vos ingrédients ne sont pas trop froids, une cuillère à soupe ou deux d'huile de noix de coco vierge ajoute une bonne onctuosité et une belle saveur de noix de coco au mélange.

Édulcorants : la date Mighty Medjool, la banane incroyablement mûre, et plus encore.

En ce qui me concerne, la reine des édulcorants pour smoothies est la Date Medjool. C'est super doux et semblable au caramel, et je n'ai pas encore trouvé de smoothie ayant besoin de douceur dont les saveurs étaient incompatibles avec celles de la reine.

Si vous travaillez avec un mélangeur à grande vitesse - nos critiques des meilleurs sont ici - il suffit de retirer le noyau et de déposer toute la date, sans poser de questions. Sinon, il vaut la peine de connaître votre mixeur. Certains mélangeurs ordinaires peuvent très bien gérer une datte hachée, mais d'autres ne l'obtiendront jamais complètement lisse. Si le vôtre appartient à cette dernière catégorie, essayez de faire tremper une datte finement hachée dans un peu d'eau tiède ou un peu du liquide demandé dans la recette du smoothie, puis mélangez-la dans une pâte de datte en vrac avant d'ajouter le reste des ingrédients du smoothie.

Une autre excellente méthode d'édulcoration pour les smoothies contenant des bananes consiste simplement à utiliser des bananes vraiment, vraiment mûres. Cela semble un peu ridicule, mais c'est en fait une partie importante de mon régime de préparation de smoothies. Une fois tous les deux mois, j'achète une grande quantité de bananes et je les laisse mûrir presque jusqu'à l'oubli, ce qui est le point de douceur parfait. Ensuite, je vais les éplucher et les congeler entières ou coupées en deux dans des sacs à fermeture éclair.

Je ne sucre généralement pas les smoothies en dehors de ces méthodes, mais si vous le souhaitez, les édulcorants liquides sont vos amis et vous aideront à éviter une texture granuleuse. Essayez le sirop d'érable si vous pensez qu'il ajoutera une saveur complémentaire, du miel, de l'agave si vous aimez ça, ou même du sirop simple.

Autres compléments Smoothie

Il existe un large éventail de prétendus superaliments et d'autres ingrédients tout simplement délicieux à ajouter à vos smoothies. Certains de mes favoris sont les graines de lin moulues, les graines de chia, la maca, le cacao cru et le matcha.

Ensuite, bien sûr, il y a la poudre de protéine. Les poudres de protéines sont une affaire délicate, variant énormément en termes de qualité, de goût et de texture des ingrédients. Je suis resté loin d'eux pendant des années, mais j'ai finalement découvert une protéine de pois et une protéine de riz brun qui répondent à mes besoins sur tous ces fronts les jours où je veux un peu plus de tenue dans mes smoothies. Si vous trouvez un produit qui répond à vos objectifs nutritionnels et n'a pas un goût discernable ou une texture crayeuse, des poudres de protéines peuvent être ajoutées à la plupart des smoothies sans trop de bricolage. Vous constaterez peut-être que vous avez besoin d'un peu de liquide supplémentaire pour absorber la poudre et qu'il est préférable de boire ces smoothies assez rapidement après le mélange.

Un mot sur l'équipement : mélangeurs réguliers ou à grande vitesse

Comme les fours, les mélangeurs ordinaires - ce sont nos préférés à moins de 200 $ - varient considérablement et chacun a sa propre personnalité et ses propres capacités. Certains mélangent assez bien les dattes et même les légumes verts, et certains, comme mon ancien (assez cher), préparent simplement une salade hachée au lieu d'un smoothie vert, puis vous regardent dans les yeux comme si tout allait bien.

Beaucoup de gens semblent vouloir sauter dans le train à grande vitesse (Vitamix, Blendtec, etc.), mais ne sont pas sûrs que cela en vaut le prix élevé. J'en ai un depuis quelques années maintenant sans aucun regret, sauf qu'une fois cela a fait peur à ma voisine de deux ans, et je ne l'ai plus revue sur le balcon pendant plusieurs jours. J'utilise mon mixeur presque quotidiennement, au moins autant pour les vinaigrettes, les sauces et les soupes que pour les smoothies. Dans mon cas, les smoothies verts étaient interdits avec un mélangeur ordinaire, mais même pour les smoothies aux fruits, je pense que la vitesse élevée donne un meilleur résultat car elle peut gérer un rapport plus élevé de fruits surgelés par rapport au liquide.

L'achat ou non d'un mixeur haute vitesse est vraiment une décision personnelle, dictée autant par vos habitudes de cuisson que par celles de vos smoothies. Plutôt que de donner des conseils génériques, je suis heureux de répondre à toutes les questions spécifiques sur ce sujet (et la plupart des autres) dans les commentaires.

Bon mélange, les amis. J'espère que cet article vous aidera à trouver votre propre groove liquide freestyle.


Comment les barmans se souviennent-ils de centaines de recettes de cocktails ?

Nous avons demandé à certains des meilleurs barmans du pays comment ils gardaient toutes ces boissons droites.

Wayne Curtis

Photo Illustration par Elizabeth Brockway/The Daily Beast

Il y a environ une décennie, le barman Brad Farran a déménagé à Brooklyn pour aider à ouvrir Clover Club, le bar à cocktails révolutionnaire de Julie Reiner. Parmi ses premières tâches : mémoriser une longue liste de recettes de cocktails. «Je me suis fait des flashcards», dit-il. « Je les étudiais tous les jours, je demandais à mon colocataire de me questionner et je les lisais dans le métro. »

Et il les a maîtrisés… jusqu'à la soirée d'ouverture. "Cela n'a pas été une montagne de haricots la première fois que j'ai eu trois billets avec deux boissons différentes sur chacun", dit-il. « J'étais tout de suite dans les mauvaises herbes.

La mémoire se produit naturellement, pas la mémorisation. Mémoriser quelque chose est du travail, directement. Parfois ça colle, parfois non. Les barmans doivent donc peaufiner le processus et essayer différentes voies pour trouver des méthodes qui fonctionnent pour eux. "Au fil du temps, c'est devenu plus facile à mesure que je découvrais comment construire des boissons à un niveau structurel, comment les équilibrer", explique Farran. « Cela m'a permis de garder les choses bien dans ma tête. »

Alors que bon nombre de nos tâches quotidiennes dépendaient autrefois de la mémorisation (pensez à composer un numéro de téléphone, à vous rendre chez un ami en voiture ou à vous souvenir d'un rendez-vous pour déjeuner), celles-ci ont plus ou moins été confiées à une constellation de gadgets. Les barmans, cependant, n'ont pas le luxe de sous-traiter. Vérifier constamment un smartphone (ou même une montre connectée moins intrusive) pour rappeler les ingrédients et les mesures d'une boisson compliquée casse le rythme derrière le bar. Et cela n'a pas l'air professionnel - les invités supposeront que vous envoyez des SMS et que vous les ignorez. La vérification fréquente des recettes ralentit également les performances, ce qui signifie moins de boissons par quart de travail, ce qui signifie moins de pourboires.

"Si vous devez faire une pause pour rechercher une spécification ou parcourir Evernote, ce sont des secondes perdues", explique Anu Apte-Elford, qui a aidé à mettre Seattle sur la carte des cocktails lorsqu'elle a repris le bar Rob Roy en 2009. "Ces secondes ajoutent jusqu'à quelques minutes, et ces minutes peuvent totaliser des heures. Pensez à tous les pourboires que vous perdez en ne sortant pas vos boissons rapidement. C'est votre argent et votre temps.

Dans le même temps, la mixologie s'est joyeusement plongée dans les fourrés d'une complexité ahurissante. Non seulement les barmans d'aujourd'hui doivent se rappeler quelles marques de quels spiritueux vont dans quel cocktail, mais maintenant il y a un trait de cette teinture maison, deux traits de cet obscur amer et un rinçage d'une liqueur impénétrable.

Les barmans ont donc plus que jamais besoin de maîtriser l'art de la mémorisation, tout comme leurs ancêtres du 19 e siècle. Connaître des dizaines de recettes classiques et maison ne sont qu'un début, ajoutez peut-être une douzaine de nouvelles boissons à chaque changement de menu trimestriel.

"En toute franchise, c'est mon travail, et je ne considère pas la mémorisation de 100 recettes comme un grand exploit", déclare Audrey Saunders, qui a ouvert le Pegu Club pionnier de New York en 2005 et a aidé à former des dizaines de barmans, dont beaucoup sont allés à ouvrir des bars notables eux-mêmes. "De la même manière qu'un pianiste doit mémoriser des notes et de la musique, un mathématicien des équations, des formules scientifiques ou un acteur un scénario, c'est simplement ce que nous faisons", dit-elle. "Il n'y a pas de raccourci. Nous avons signé pour la tâche lorsque nous nous sommes inscrits pour le travail.

Mais comment font-ils exactement ? J'ai parlé avec une douzaine de barmans qui avaient un siècle d'expérience entre eux et leur ai demandé comment ils avaient réussi l'exploit odysséen de décanter un océan de boissons dans leur tête.

Personne n'a abordé le processus exactement de la même manière, mais j'ai trouvé des points communs, qui pourraient être simplifiés et résumés comme suit : par cœur, raison et riffs.

"La principale chose que j'ai faite a été de créer des flashcards et de les étudier sans cesse", explique Joaquin Simo, ancien élève de Death & Co. et propriétaire de Pouring Ribbons à New York. « Assis dans le métro. Je retournerais toujours des flashcards.

Les flashcards sont une technologie de pointe du XIXe siècle - elles étaient initialement appelées « cartes de lecture » ​​et popularisées grâce à un livre influent de 1805 sur l'éducation. Mais ils travaillaient alors et ils travaillent maintenant. S'il y avait un accord entre les barmen, c'était l'utilité des flashcards – la plupart semblaient les avoir employés à un moment ou à un autre de leur carrière.

Non seulement ce sont des outils portables et pratiques qui ne menacent jamais de s'arrêter après avoir chuté à un pour cent de puissance, mais même le fait de les créer est un plus.

Jackson Cannon, propriétaire et directeur du bar du célèbre Hawthorne à Boston, affirme que les avantages sont multiples. « Il s'agit autant d'écrire les boissons que de se poser des questions », dit-il. « Les cartes de correspondance restent un moyen essentiel de mettre en pratique de nouvelles informations, et j'ai en fait besoin de nouveaux employés pour le faire. »

Plusieurs autres se sont concentrés non seulement sur les mots et les mesures lors de la mémorisation, mais ont également essayé d'imaginer leurs actions lors de la fabrication de la boisson. « Imaginez-vous en train de faire les gestes, d'atteindre les amers, les bouteilles, la verrerie, etc., tout en récitant la recette », explique le barman et consultant Franky Marshall avec Modern Bartender à New York, et un ancien de Clover Club et Dead Rabbit. "Je trouve que la visualisation aide à renforcer les actions une fois que vous préparez réellement la boisson." (Cette technique de visualisation est souvent employée par les athlètes, les pilotes de course et les jockeys.)

Il est intimidant de mémoriser chaque élément, mais comme Farran l'a découvert, comprendre comment ces fragments fonctionnent ensemble d'un point de vue théorique plus large peut rendre la mémorisation moins intimidante. Au lieu de mémoriser des centaines de notes individuelles, vous vous rappelez essentiellement des dizaines d'accords.

Plusieurs barmans ont mentionné le Gary Regan's Joie de la mixologie et son approche taxonomique des « familles » de boissons mélangées comme aide-mémoire utile. Si vous maîtrisez les bases (combien d'alcool par rapport à la quantité de modificateur et d'édulcorant pour une poignée de familles de boissons), vous pouvez alors vous concentrer sur les ingrédients spécifiques et vous tourner vers les ratios «familiaux» pour les mesures. Par exemple, les acides, y compris la Margarita ou le Daiquiri, sont généralement composés de deux parties de liqueur, une partie d'agrumes et une partie sucrée.

Pourtant, certaines boissons rompent avec ces formules standard ou contiennent un ingrédient qui résiste à l'esprit. "Les bases sont simples", explique Geoff Wilson, un ancien de The Violet Hour à Chicago et actuellement avec Urban Farmer à Portland, Oregon. "Ce sont les ingrédients aberrants qui peuvent poser problème, comme la crème de cacao." Ensuite, c'est souvent le retour à la mémorisation par cœur.

Ou en s'appuyant sur d'autres astuces mnémoniques. Quiconque a suivi des cours de sciences au lycée se souvient de dispositifs mnémoniques comme « Roy G. Biv » pour rappeler les couleurs du spectre. Certains les utilisent pour des boissons qui ne collent pas - Apte-Elford dit que l'un de ses ennemis était le Corpse Reviver # 2, pour lequel elle avait beaucoup de demandes mais avait du mal à s'en souvenir. "Enfin, je viens de commencer à dire GLLCA - en le prononçant GLICKA dans ma tête - et pour cela m'a aidé à me souvenir: gin, citron, Lillet, Cointreau, absinthe."

Plusieurs barmans ont mentionné qu'ils se souvenaient de nombreuses boissons de leur répertoire essentiellement comme des riffs sur un autre.

« L'un des avantages de travailler sous Phil Ward [alun of Death and Co. and Mayahuel in New York] est qu'il était le barman ultime de Mr. Potato Head », explique Simo, expliquant que Ward échangeait souvent des ingrédients clés pour créer quelque chose de nouveau. "Comme, c'est une Petite Italie mais avec ceci au lieu de cela. Il y avait beaucoup de builds similaires où vous faisiez des substitutions.

Le légendaire barman et auteur Dale DeGroff, qui est largement reconnu pour avoir lancé le boom des cocktails artisanaux dans les années 1990 depuis son perchoir au Rainbow Room de New York, convient que cette approche peut être utile pour maîtriser une longue liste. « Le French 75 est facile parce que c'est un Tom Collins, mais avec du champagne au lieu du soda club – et perd la tranche de cerise et d'orange. Le Sidecar est un aigre, puis le Between the Sheets est un Sidecar avec un spiritueux à base de cognac et de rhum.

Il n'y a pas que la cire à moustache et les jarretelles de chemise - les barmans vivent dans le passé d'autres manières. Au travail, ils vivent dans une culture orale plutôt qu'écrite (sans parler du numérique), et la mémorisation a toujours été essentielle dans les sociétés verbales.

Et plus vous le faites, mieux vous y arrivez - idéalement, les recettes de cocktails s'enracinent, comme une famille. "Cela me rappelle la même peur que les non-acteurs ont d'agir", explique DeGroff. « Vous ne mémorisez pas les lignes. Vous jouez la scène, écoutez et réagissez, et les répliques viennent juste. L'émotion et la situation rendent les lignes inévitables, en quelque sorte.


Notions de base sur les boissons de fête faciles

La plupart des cocktails se composent de quatre parties de base. Que vous prépariez des margaritas, des martinis, des daiquiris ou d'autres cocktails et boissons mélangées populaires, chaque élément apporte une contribution différente à une saveur drink&aposs. Composants de base du cocktail :

  • Socles sont les spiritueux, ou liqueurs, dans une boisson mélangée. Les bases de cocktails courantes comprennent le bourbon, la vodka, le gin, le brandy, le rhum et la tequila.
  • Modificateurs (ou mélangeurs)ਊméliorera votre boisson de fête sans la surcharger. Les mélangeurs populaires incluent le vermouth, le tonic, le soda club, les jus de fruits doux ou sucrés, les vins mousseux et les boissons gazeuses.
  • Accents sont des ingrédients fortement aromatisés. Les accents courants des cocktails de fête sont le citron, le citron vert, les amers, la grenadine et les liqueurs complexes.
  • Garnitures ajoutez de la couleur, du style et un peu de saveur aux cocktails. Les olives, les cerises et les boucles ou les quartiers d'agrumes sont quelques garnitures de cocktails traditionnelles.

Recette de base du cocktail :

  • 2 parties de n'importe quelle base (esprit)
  • 1 partie modificateur ou mélangeur, tel que jus de fruits
  • 1 dose d'accent, comme une liqueur aromatisée ou un sirop simple
  • Garnir

En général, la base est le premier ingrédient placé dans un verre, un shaker ou un pichet. Ajoutez les modificateurs, les accents et la glace au récipient secouez ou remuez selon les besoins de la recette de boisson. Ajouter les garnitures au cocktail fini juste avant de servir.


13 beaux livres de recettes de cocktails

Le temps chaud approche à grands pas, ce qui en fait le moment idéal pour perfectionner vos cocktails de saison. Sortez votre shaker et votre jigger parce que vous en aurez besoin : ces magnifiques livres de recettes de cocktails donneront à coup sûr des boissons tout aussi belles.

1. SPRITZ 11 $

Peu de choses sont plus rafraîchissantes par une chaude journée qu'un cocktail pétillant. Ce livre est consacré à l'une des boissons apéritives préférées des italiens : le Spritz. Le magnifique tome explore l'histoire du cocktail classique et propose 50 recettes différentes de boissons et de collations à essayer à la maison. Chaque recette se trouve à côté d'une photographie en couleur et d'une typographie élégamment choisie.

2. LE LIVRE COCKTAIL PDT 15 $

Please Don't Tell est un bar clandestin populaire de New York connu pour ses cocktails créatifs. Le mixologue et opérateur PDT Jim Meehan partage certaines de ses recettes préférées et secrets de bar dans ce livre, qui présente plus de 304 recettes de cocktails, avec des illustrations aux couleurs vives de Chris Gall, ainsi que des trucs et astuces du métier.

3. LE MANUEL DES BOISSONS DE DEAD RABBIT 16 $

Voici un autre bar à cocktails de qualité à New York avec un beau livre de recettes. Le fondateur Sean Muldoon et le gérant du bar Jack McGarry racontent quelques-unes des histoires du bar et décrivent ses recettes pour ses cocktails, chacune accompagnée d'un historique détaillé de la boisson ainsi que de superbes photographies.

4. LA SOIRÉE COCKTAIL ARTISANALE 17 $

L'auteur Julie Reiner est souvent créditée d'avoir aidé à faire revivre les cocktails artisanaux. Elle est copropriétaire d'une sélection de bars à cocktails à New York et a été nommée l'un des 10 meilleurs mixologues de 2014 par Nourriture et vin. Avec des références comme celles-ci, il n'est pas surprenant qu'il s'agisse d'un livre de recettes sérieux. Avec de nombreuses photographies en couleur, le tome est parfait comme livre de table lorsque vous ne le référencez pas.

5. LES CHRONIQUES DU COCKTAIL 17 $

Si des livres écrits par des mixologues professionnels vous intimident, ce guide, écrit par Boire! rédacteur en chef Paul Clarke, pourrait être un meilleur choix. Ce livre fournit des recettes simples qui sont facilement reproductibles, et de petites illustrations charmantes d'outils et de boissons sont rangées dans les colonnes pour garder les choses intéressantes.

6. COCKTAILS DE PARIS 13 $

Économisez de l'argent sur les billets d'avion en créant de délicieux cocktails parisiens directement dans votre propre salon. Ce guide complet comprend plus de 100 recettes inspirées de la capitale française. En plus des recettes, le livre donne également des conseils sur la façon d'organiser des soirées chics à thème parisien et fournit des critiques de bars parisiens et américains. Le tout est logé dans un beau livre rouge avec une découpe de verre à martini montrant un plan de Paris.

7. UN GUIDE ILLUSTRÉ DES COCKTAILS 14 $

L'illustratrice Elizabeth Graeber donne vie aux recettes de cocktails d'Orr Shtuhl avec des illustrations amusantes de pingouins, de renards et plus encore. Chaque recette est accompagnée d'un adorable dessin animé, par exemple, la recette Sidecar est accompagnée d'un dessin d'un homme dans un side-car tandis que la recette de Blood and Sand a un picador et un taureau.

8. COCKTAILS DES FILMS 13$

Savourez un Russe blanc comme The Dude ou sirotez une coupe de champagne comme M. Gustave avec ce guide utile des cocktails cinématographiques. Chaque recette est accompagnée d'un historique de la boisson, d'un contexte tiré du film et d'une illustration pleine page du personnage qui l'a bu.

9. LE GUIDE DU BARMAN 40$

Revenez sur un vieux classique avec cette réimpression d'un guide des cocktails de 1862, qui est considéré comme le premier livre de recettes américain sérieux sur les cocktails et les punchs. La réimpression de Cocktail Kings est livrée avec une belle couverture rigide verte.

10. POTIONS DES CARABES DE BEACHBUM BERRY 27 $

Jeff "Beachbum" Berry donne un aperçu de certaines boissons tropicales qui capturent l'esthétique du bar tiki. Il y a 77 recettes de boissons caribéennes anciennes à l'intérieur, ainsi que des histoires de personnes qui ont créé, servi et apprécié les boissons. Le livre de recettes amusant est rempli de mises en page colorées, d'illustrations vintage et de photos historiques rares.

11. QUAI DAIQUIRI HICKORY 13 $

Pour les nouveaux parents : Détendez-vous avec un cocktail préparé après que les enfants se soient endormis. Chacune des 20 recettes est accompagnée d'une petite comptine et d'une adorable illustration de style années 50 par Eda Kaban. Le livre intelligent est livré avec des pages cartonnées, il peut donc se cacher discrètement parmi les livres de vos enfants.

12. UN GUIDE VISUEL POUR BOIRE 19 $

Pop Chart Lab, connu pour ses affiches et sa verrerie très détaillées, a également un livre. Ce guide visuel propose des infographies, des cartes, des graphiques et des recettes présentés dans des formats parfaitement structurés. Boire n'a jamais été aussi organisé !

13. TEQUILA MOKINGBIRD $9

Ce livre de recettes de cocktails littéraires est parfait pour tout rat de bibliothèque. Il propose 65 recettes de boissons différentes avec des noms amusants comme "Romeo and Julep" et "A Rum of One's Own". Chaque recette est bien associée à un commentaire sur l'histoire du livre utilisé comme source d'inspiration. En plus des boissons, le livre détaille également diverses collations de bar et jeux à boire pour accompagner vos cocktails. Mieux encore, il y a des illustrations impressionnantes tout au long du livre de Lauren Mortimer.


5 conseils pour préparer les meilleures boissons au mélangeur

Assez chaud pour vous ? Avec des températures caniculaires à travers le pays, il est temps de sortir le mélangeur et de préparer des cocktails givrés. Pour vous aider à vous détendre rapidement, nous avons demandé à l'expert en mixologie tropicale Jeff "Beachbum" Berry, auteur de cinq livres sur les boissons tiki, l'histoire et la culture, de partager certains de ses secrets pour faire des concoctions glacées, ainsi que deux de ses propres recettes originales. .

Mélanger avec finesse

Pour faire une barbotine adulte comme la Piña Colada, vous aurez besoin de beaucoup de glace et de la mixer pendant un moment. Mais vous pouvez également faire un mélange flash en utilisant moins de glace et en pulsant juste assez longtemps pour aérer le liquide. "Vous obtiendrez une très belle tête mousseuse", dit Berry.

La glace compte—beaucoup

"Le pire péché est de simplement remplir le mélangeur de glace sans tenir compte de la quantité d'autres ingrédients", explique Berry. En général, vous voulez deux fois plus de glace que tout le reste.

La forme de la glace est également très importante, car des cubes surdimensionnés « tueront votre mixeur ». Ainsi, lors du mélange instantané, optez pour de la glace pilée qui se brisera facilement. Pour des cocktails plus épais, utilisez de petits cubes ou des chips, qui se transforment en neige fondue.

Frais c'est mieux

Tout comme lorsque vous secouez un classique, évitez les ingrédients en conserve et surgelés. "Dans une mauvaise boisson au mélangeur, vous n'aurez que des brûlures de congélation", explique Berry. Il adore utiliser de l'ananas frais - vous pouvez même le remplacer par du jus - mais la plupart des fruits fonctionneront. Cependant, évitez les framboises : « Les minuscules graines se coincent dans vos dents. »

Ne faites pas de folies sur un mélangeur

À moins d'ouvrir un bar, « vous ne devriez pas dépenser une fortune pour un mixeur », explique Berry, qui utilise la même machine depuis 25 ans. "C'est l'Osterizer ordinaire que vous pouvez obtenir chez Target." No matter what model you own, you should always run it on the highest-speed setting when fixing cocktails.

Garnish with Flair

Sure, you can use a piece of the fruit featured in a slushy recipe as a garnish: “It harmonizes with the drink and gives you an added aroma,” Berry says. But to be more creative, he likes a floating, flaming lime shell. Scrape the pulp out of a juiced lime half and add some toasted bread. Douse with lemon extract and set alight. Just don’t forget to have a fire extinguisher handy.


Herbal Cocktail Ingredients

There are nearly endless combinations for herbal cocktails based on what you have on hand and which flavors appeal to you most. Before I dive into specific cocktail recipes, here are some tips and tricks that will help you formulate your own herbal cocktail recipes using ingredients from your own garden and apothecary.

Édulcorants

Many traditional cocktail recipes call for simple syrup, which is a 50/50 ratio of white sugar and water stirred together over low heat until they form a sweet syrup. You can add an herbal element to your simple syrup by tossing in a handful of fresh or dried leaves, flowers, or buds to your finished syrup, removing from heat, covering, and letting steep for 15 to 20 minutes before straining.

For a healthier version, consider replacing half of the white sugar with honey, so you’re working with ½ part sugar, ½ part honey, and 1 part water. If you go this route, be careful to not overheat your syrup as many of the beneficial compounds in raw honey are lost at higher temperatures.

To cut out the white sugar altogether, you can make a simple herb-infused honey. Herbal honeys are delicious added to cocktails, tea, sparkling water, salad dressings, desserts, and many other recipes. For step-by-step instructions, see How to Make and Use Rose-Infused Honey .

Bitters

Herbalists and bartenders alike are familiar with bitters because of their wonderfully stimulating effect on the digestive system and the way they add depth and complexity to a cocktail. Bitters are a traditional ingredient in old-fashions, Manhattans, and mai tais.

One of most popular brands of store-bought bitters is Angostura . This brand was founded by a German-Venezuelan physician in 1824, and the bitters were originally intended as a medical formula to help alleviate his patients’ stomach troubles. The doctor’s three sons eventually reframed the bitter tincture as a cocktail ingredient and named the company after their father’s hometown of Angostura, Venezuela. What a fun example of a family’s herbal recipe becoming a long-lasting staple in homes, bars, and restaurants worldwide!

Fortunately for herbalists, bitters are surprisingly easy to make at home and often call for common ingredients, like dandelion ( Taraxacum officinale ) root and citrus peel. To make your own herbal bitters, see A Summer Bitters Recipe , featuring dandelion root, gentian ( Gentiana lutea ) root, and licorice ( Glycerrhiza glabra ) root, or Dark and Stormy Mushroom Bitters Recipe with a spicy, chocolatey taste that would blend beautifully with autumn or winter cocktails.

Tinctures

Cocktails, along with mocktails, teas, and spritzers, offer a creative and delicious way to consume tinctures, especially if you want to mask their taste behind something sweet, citrusy, or herbaceous. You can either add a dropperful or two of your favorite tincture directly to your cocktail, or you can create a custom blend with 1 part tincture(s) and 1 part honey to store in the fridge and add to drinks at your leisure. (Our recipe for the Nightcap Tonic, below, is an example of this.)

Keep in mind that an average cocktail recipe calls for between 1.5 and 2 ounces of alcohol, whereas a typical tincture dosage is 1 to 2 dropperfuls per serving (roughly ¼ teaspoon altogether). So your cocktail will not be composed entirely of tinctures, but rather a dropperful or two of your favorite tincture (or tincture blend) combined with your base alcohol of choice.

Fresh Herbs

If you have access to fresh herbs, then you’d do well to acquaint yourself with the act of “muddling.” This phrase is popular among bartenders, and it means smashing your fruit or herbs in the bottom of your cocktail glass to release the juices and aromatics. If you’re muddling fruit, then you can get fairly aggressive and really smash them up. When muddling herbs, however, use a lighter finesse. Your goal is not to smash the herbs, but rather to gently release the aromatic properties into the drink. This is a wonderful technique to utilize in your herbal kitchen, and you can enhance even the simplest sparkling water with the addition of muddled herbs.

Fresh herbs and flowers, including peppermint ( Mentha x piperita ), rosemary ( Rosmarinus officinalis ), lavender (Lavandula spp.), and borage ( Borago officinalis ) also make whimsical garnishes. (For inspiration, see our post 9 Edible Flowers and How to Use Them .)

For an extra special, crowd-pleasing move, freeze your herbs or edible flowers into floral ice cubes !

As you can see, an herbalist’s apothecary is already filled with ingredients that blend effortlessly into healthy, seasonal cocktails. In the recipes that follow, you’ll see a number of these techniques and ingredients used as simple modifications of traditional cocktails.

Franklin Rose Mojito

Fresh peppermint ( Mentha × piperita ) and mojitos go hand-in-hand. Mojitos originated in Havana, Cuba, and they traditionally include white rum, sugar, lime juice, soda water, and mint. The following recipe is from the best-selling book, Fancy AF Cocktails , written by mixologist, TV personality and Herbal Academy student, Ariana Madix , and it features rose-infused sugar for an extra special, herbal twist. Yield: 1 short glass.

Rose-Infused Sugar
Fresh rose petals from 6-8 organic, unsprayed roses
2 tasses de sucre blanc
1 pint-sized glass jar with lid

Cocktail
¾ oz lime juice
4-5 fresh mint sprigs ( Mentha X piperita )
1 tablespoon rose-infused sugar
Crushed ice for serving
2 ounces aged rum
2 dashes bitters for garnish

  • To make the rose-infused sugar, pour 1 inch of sugar into the bottom of a sterilized, dry glass jar. Add one thin layer of rose petals, then add another inch of sugar. Continue layering rose petals and sugar until the jar is nearly full. Cap, let infuse for 2-3 weeks out of direct sunlight before straining the rose petals from the sugar.
  • To make the cocktail, muddle the lime juice, mint sprigs, and rose-infused sugar in the bottom of a short glass.
  • Fill the remainder of the glass with crushed ice.
  • Add the rum and stir.
  • Add 2 dashes of bitters for a final garnish.

Fire Cider Bloody Mary

Fire Cider is an easy-to-make, immune-boosting tonic that many herbalists already have on hand. The spicy blend of peppers, horseradish, onion, garlic, black pepper, and vinegar blend beautifully with tomato juice for a quick, herbal Bloody Mary. If alcohol isn’t your thing, then simply omit the vodka from this recipe! Yield: 1 tall glass.

1 cuillère à soupe de sel de céleri
1 lemon, sliced into wedges
1 tasse de glace pilée
4 ounces organic tomato juice
2 ounces vodka
2 ounces fire cider
2 dashes Worcestershire sauce
1 pinch ground black pepper
Celery stalk, green olives, or parsley sprig for garnish (optional)

  • Pour celery salt onto a small plate.
  • Rub the juicy side of the lemon wedge along the lip of a tall glass.
  • Roll the outer edge of the glass in celery salt until fully coated.
  • Fill glass with ice and set aside.
  • In a cocktail shaker, combine tomato juice, vodka, fire cider, Worcestershire sauce, and black pepper.
  • Shake to combine, then pour over ice.
  • Garnish with celery stalk, green olives, and/or parsley. Prendre plaisir!

Chamomile and Elderflower Iced Toddy

The apple-like, floral nature of gentle chamomile ( Matricaria chamomilla ou Anthemis nobilis) flowers blend beautifully with the oak undertones of aged whisky. This surprisingly lovely combination is further enhanced with St. Germain elderflower liqueur, a whimsical addition to any herbalist’s bar. Add a drizzle of honey, and you’re drinking a delightfully herbal, iced version of a classic hot toddy. Yield: 1 short class.

  • Bring water to boil in a small saucepan or kettle. Remove from heat, then pour water over dried chamomile flowers in a heat-proof container. Cover and steep for 5 minutes before straining.
  • Add honey to warm chamomile tea and stir until fully dissolved.
  • In a cocktail shaker, combine sweetened chamomile tea, whiskey, St. Germain, and ice. Shake until well combined and chilled.
  • Pour the contents from the cocktail shaker into the cocktail glass. Garnish with fresh chamomile flowers, elderflowers, or a floating lemon slice (optional).

Tulsi Lime Margarita

Tulsi, also known as holy basil (Ocimum sanctum ) leaf and lime juice are an incredibly refreshing combination for hot summer days. Because lime juice is a traditional ingredient in margaritas, this cocktail comes together beautifully with the addition of high-quality tequila. Yield: 1 short glass.

Tulsi Simple Syrup
½ cup honey
½ tasse de sucre blanc
1 tasse d'eau
1 cup fresh (1/2 cup dried) tulsi ( Ocimum sanctum , synonym O. tenuiflorum ) aerial part

Cocktail
1 cuillère à soupe de sel
1 citron vert, en quartiers
La glace
2 sprigs fresh tulsi ( Ocimum sanctum , synonym O. tenuiflorum ) aerial part
2 tablespoons tulsi simple syrup
4 tablespoons lime juice
2 ounces tequila

  • To make the simple syrup, combine honey, sugar, and water in a small saucepan and heat at a low temperature, stirring constantly until the sugar and honey have completely dissolved in the water.
  • Remove from heat, stir in the tulsi leaves, cover, and let steep for 30 minutes before straining. This syrup will keep for about 2 weeks when stored in the refrigerator.
  • While the syrup is infusing, pour salt onto a small plate.
  • Rub the juicy side of the lime wedge along the lip of a short glass.
  • Roll the outer edge of the glass in salt until fully coated.
  • Muddle the fresh tulsi sprigs in the bottom of your salt-rimmed glass. (This step is optional and you can skip it if you don’t have fresh tulsi. However, it really helps bring the tulsi flavor alive.)
  • Fill glass with ice and set aside.
  • To make the margarita, combine 2 tablespoons of the tulsi simple syrup with lime juice and tequila in a cocktail shaker.
  • Shake until well combined, then pour into glass with muddled tulsi, ice, and salted rim.

NightCap Tonic

Tinctures blend beautifully into cocktails and have nearly endless combinations. This Nightcap Tonic combines a few sleepy-time tinctures, including hops, passionflower, and valerian, with honey and brandy for an easy-to-make cocktail intended to help you drift to sleep. Yield: 1 sipping glass.

Nightcap Syrup
4 ounces organic honey
1 ounce hops ( Humulus lupulus ) tincture
1 ounce passionflower ( Passiflora incarnata ) tincture
1 ounce valerian ( Valeriana officinalis ) tincture
1 ounce chamomile ( Matricaria recutita ) tincture

Cocktail
1 ounce brandy

  • To make the NightCap syrup, combine honey and tinctures in a double-boiler over very low heat. Stir constantly until well blended and then immediately remove from heat. Be careful that your temperature does not get too high because high heat will negatively affect the quality of your honey and your tinctures. Pour into an 8 oz glass jar, cap, label, and store in the fridge for up to 2 months.
  • To make your NightCap Tonic, combine 1 ounce of brandy with 1 teaspoon of NightCap syrup. Stir until well combined, and sip slowly as you blissfully drift asleep.

(Note: A nightcap is not a substitute for healthy sleeping habits. If you experience insomnia or persistent trouble sleeping, see 5 Herbal Insomnia Options for Better Sleep and 5 Lifestyle Hacks for Sound Sleep for more information.)

Orange Blossom Aperitif

Aperitifs are traditionally served before meals to help stimulate the appetite and prepare the stomach for the upcoming meal. This Orange Blossom Aperitif recipe is a super simple, effervescent way to consume bitters, and it’s inspired by the classic Italian Aperol Spritz . Yield: 1 wine glass.

  • Add orange blossom water, bitters, prosecco and sparkling water to a wine glass with ice. Stir until well combined
  • Garnish with an orange wheel.

  • 1 whole lime (cut into 8 wedges)
  • 1 tablespoon granulated sugar (optional)
  • 1.5 oz rum
  • la glace
  • lime sparkling water (I prefer Key Lime LaCroix for this one)
  • 10 mint leaves (fresh)
  • 2 slices jalapeño (fresh)

Prepare your Spicy Jalapeño Mojito

  1. In your tall glass, add the limes, mint leaves, and jalapeño slices. until the mint, limes, and jalapeños are bruised and the oils/juices are released.
  2. Add the rum.
  3. Remuer pour combiner.
  4. Fill the glass with ice.
  5. Fill the rest of the space with your Lime Sparkling Water.
  6. Garnish with a mint leaf, lime slice, and/or jalapeño slice.
  7. Enjoy Responsibly!